Les plats "pas diététiques du tout mais c'est ça qui est bon"

Les plats "pas diététiques du tout mais c'est ça qui est bon"

L’hiver approche, même si la neige n’a pour l’instant que saupoudrer les sommets, l’été est déjà loin et les températures ont baissé. Fini les petites salades diététiques estivales, il est l’heure de ressortir les recettes à base de fromages. La Chartreuse étant à la fois en Isère et en Savoie, les spécialités du coin y sont à la fois Savoyarde et à la fois Iséroise, pour notre plus grand bonheur à tous !

Publié le 3 novembre 2020

La fondue Savoyarde

Véritable institut en montagne et dans les Alpes, la fondue est LE plat de l’hiver. Mais des recettes, il y a en a presque autant qu’il y a de chamois sur les sommets de Chartreuse. Chacun y va de son petit plus : la moutarde pour certains, le nombre de fromages utilisés pour d’autres…
Quoiqu’il en soit, ce qui ne change pas, c’est que la fondue Savoyarde est au fromage (contrairement à la fondue Bourguignonne, qui elle, est à la viande).

Nous aussi, nous avons notre propre recette, avec 3 fromages et du vin de Savoie (n’oublions pas que la Chartreuse, c’est aussi en Savoie, avec notamment de beaux vignobles faisant partie de l’AOC Vin de Savoie).

En vacances en Chartreuse ? Vous trouverez généralement l’appareil indispensable dans votre hébergement. Vous pouvez aussi louer ou vous faire prêter votre appareil à fondue lorsque vous irez acheter votre fromage dans l’une de nos fromageries.

La tarti-flette / crozi-flette / déli-flette

Le reblochon, fromage de vache originaire de Savoie, est au cœur des recettes en « -flette » ! La plus connue, et la plus originale et authentique, c’est la tartiflette (voir la recette) ! Du reblochon, donc, fondu sur des pommes de terre. Un régal !

Pour épater vos convives, testez la version « crozets » de la tartiflette, la croziflette ! En remplaçant simplement les pommes de terre par des crozets de Savoie. Les « crozets » ? Ce sont des petites pâtes aplaties au rouleau et coupées en petit carrés de 5 mm sur 5. Une spécialité savoyarde (encore !).

Pour une tartiflette Chartrousine, on remplacera le reblochon par le délice de Chartreuse. Un fromage produit par la coopérative laitière des Entremonts et qui porte très bien son nom ! Et si on appelait cette recette la déliflette ?

Et avec du bleu de Chartreuse (ça se fait aussi), ce serait une bleu-iflette ?

Les diots au vin blanc

Un plat typiquement savoyard, avec des diots de Savoie et du vin blanc de Savoie !

Les diots, qu’est-ce que c’est ? Ce sont de grosses saucisses de porc haché et parfumé à la noix de muscade. Elle fait généralement une dizaine de centimètres de long et environ 5 cm de diamètre (une belle saucisse !).

Dans la recette traditionnelle, ils sont cuits dans une marmite sur un lit de sarment de vignes (le rameaux verts qui poussent sur les vignes) arrosés de vin blanc. L’astuce consiste à poser les diots sur les sarments afin qu’ils cuisent à la vapeur et ne touchent pas le vin.

Ils se mangent accompagnés de polenta (prononcez « polente »), ou de crozets.

Une belle adresse pour acheter des diots de Savoie ? La boucherie Guerre à St Pierre d’Entremont (et à St Pierre de Chartreuse).

Comme on dit par chez nous : « les diots au vin blanc, ça rend fringuant ! »

Les diots au vin blanc, ça rend fringuant !

Dicton local

Le gratin Dauphinois

On termine avec un plat Isérois, cette fois-ci : le gratin dauphinois. Ce plat typique est devenu un classique de la gastronomie française. A base de pommes de terre et de lait, il est assez facile à réaliser. Mais comme dans toutes les recettes, des petites astuces peuvent faire toute la différence ! En voici quelques-unes :

  • Choisir de bonnes pommes de terre, de préférence une variété à chair ferme comme la Monalisa, la Roseval ou la Charlotte.
  • Faire précuire les pommes de terre dans du lait : juste après avoir coupé en fines tranches vos pommes de terre, intégrez-les directement (sans les avoir lavées, il est important de conserver leur amidon) dans une casserole de lait chaud (dans laquelle vous aurez préalablement ajouté de l’ail ciselé, du sel et du poivre).
  • Un gratin dauphinois réalisé la veille et réchauffé juste avant la dégustation sera encore meilleur !

Savez-vous qu’il existe une confrérie du Gratin Dauphinois ? Créée début 2019 à l’occasion des 35 ans de la radio France Bleu Isère, elle a pour vocation de défendre et transmettre « la vraie recette » du Gratin Dauphinois. Selon eux, « la tâche est gratinée, mais délicieuse ».

Nos adresses coups de cœur

Quelques suggestions des meilleures tables de Chartreuse pour manger des plats « pas diététiques du tout mais c’est ça qui est bon ».
on vous laisse tester et vous nous dîtes ?
Bon appétit !

On espère ne pas vous avoir donner trop faim… On ne vous cache pas qu’il a été difficile pour nous d’écrire cet article à l’heure où l’estomac crie famine 😅

On vous laisse nous dire quels sont vos plats préférés l’hiver ? Vos petites astuces ? Vos adresses préférées ?
Nous… on part manger une fondue ! 😋