Voir les photos (3)

Les bornes sardes des Marches

Site et monument historiques, Patrimoine historique à Les Marches
  • Les bornes établies entre 1672 et 1852 montrent les limites de ce qui fut deux états distincts : la Savoie et la France. Les anecdotes locales côtoient la grande histoire tout le long de la visite.

  • "Le bourg des Marches se situe depuis le Moyen Âge à la frontière des Etats du Dauphiné et de la Savoie, puis de la France et de la Savoie – le Dauphiné étant annexé en 1355 au royaume français.
    Le traité de Turin du 24 mars 1760 entérine le tracé de la frontière entre la France et la Savoie. Des cartes précises sont dressées par des ingénieurs topographes et un bornage est mis en place en 1761. Le ruisseau du Glandon
    constitue alors la limite.
    L’annexion de la Savoie à la France en 1792...
    "Le bourg des Marches se situe depuis le Moyen Âge à la frontière des Etats du Dauphiné et de la Savoie, puis de la France et de la Savoie – le Dauphiné étant annexé en 1355 au royaume français.
    Le traité de Turin du 24 mars 1760 entérine le tracé de la frontière entre la France et la Savoie. Des cartes précises sont dressées par des ingénieurs topographes et un bornage est mis en place en 1761. Le ruisseau du Glandon
    constitue alors la limite.
    L’annexion de la Savoie à la France en 1792 rend le bornage obsolète. Suite au
    rattachement de la Savoie à l’Etat piémontais en 1815, les bornes conservées sont rétablies en 1825 ; le cas échéant, de nouvelles bornes sont mises en place. Elles sont taillées dans du calcaire selon des normes précises : elles portent les emblèmes de la France (fleur de lys) et de la Savoie (croix inscrite dans un cercle de 24 cm de diamètre), le numéro d’ordre, le « millésime » (1822 ou 1823) ; la direction de la frontière est indiquée sur la face supérieure de la borne par un trait droit ou angulaire – s’il y a un changement de direction. Ces indications peuvent être également gravées sur le rocher.
    Un certain nombre de ces bornes sont aujourd’hui conservées sur le territoire des
    Marches. Elles sont érigées sur l’ancien tracé de la frontière France / Savoie, pérennisé par les limites départementale et communale après le rattachement de la Savoie à la France en 1860."
    source : http://www.lesmarches.fr/cities/884/documents/awtthf8w6fv6n53.pdf

    Conditions de visite
    Pour les particuliers :
    - visite libre, toute l'année
    - visite guidée : de mai à septembre, le dimanche à 10 h sur réservation, pour les Journées Européennes du Patrimoine

    Pour les groupes scolaires ou adultes : Toute l’année sur réservation

    Tarifs non communiqués.
  • Langues parlées
    • Français
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année
    Ouvert Tous les jours
    * Visite libre Visite guidée : de mai à septembre, le dimanche à 10 h sur réservation, pour les Journées Européennes du Patrimoine
Sur place