Voir les photos (2)

La Grotte du Loup

Site et monument historiques à Nances
  • Il s’agit d’un abri sous bloc mystérieux, occupé peut-être un jour par un loup ! Une hypothèse récente place ce site au centre d’un sanctuaire ancien pré-celtique (-450 av JC), lieu sacré en lien avec l'astronomie.

  • L’abri-sous-bloc de la Grotte du Loup est mystérieux.
    Aux solstices d'hiver et d'été, on y voit le soleil apparaître dans deux cavités naturelles distinctes et partiellement aménagées par l'homme. Devant la "grotte", une plateforme largement soutenue permet d'observer les phénomènes.
    Ce sanctuaire pourrait être la matérialisation sur le terrain des connaissances astronomiques des hommes du début de l'âge de fer.

    Le site et ses phénomènes solaires ont été mis en évidence
    par Gérard...
    L’abri-sous-bloc de la Grotte du Loup est mystérieux.
    Aux solstices d'hiver et d'été, on y voit le soleil apparaître dans deux cavités naturelles distinctes et partiellement aménagées par l'homme. Devant la "grotte", une plateforme largement soutenue permet d'observer les phénomènes.
    Ce sanctuaire pourrait être la matérialisation sur le terrain des connaissances astronomiques des hommes du début de l'âge de fer.

    Le site et ses phénomènes solaires ont été mis en évidence
    par Gérard Bellemin et Philippe Artru, géologue spécialiste des voies
    romaines.

    Vieille de plusieurs milliers d’années, la science de l’observation des astres est l’une des plus anciennes sciences naturelles, ses origines remontant à des pratiques religieuses préhistoriques.
    Les peuples préhistoriques, ont observé le ciel, étudié le mouvement des étoiles, et commencé à comprendre les cycles du temps comme le rythme des saisons; De nomades, ils ont pu ainsi se sédentariser pour devenir cultivateurs en ayant des repères pour les semailles, les moissons et les récoltes. Ils ont alors élaboré des calendriers.

    Ils ont d’abord été frappés par deux groupes d’étoiles :
    • Les deux Ourses (La grande et la petite réunies) avec son étoile
    polaire autour de laquelle semble tourner le ciel.
    • Les Pléiades : Leur mouvement dans la sphère céleste et leur
    position aux équinoxes a servi de base pour inventer « l’année stellaire
    » (avant l’année solaire) divisée en deux parties égales: celles où les
    Pléiades étaient visibles et celle où elles ne l’étaient plus (période
    au-dessous de la Terre)

    Quand ils ont observé le soleil, la lune et les planètes, ils les
    ont nommés « Les Astres Errants » car leur mouvement traverse les
    constellations : Les premiers rites religieux se sont tournés vers ces
    Astres censés protéger les cultures et les récoltes et des offrandes
    leur sont faites pour attirer leur bienveillance.
  • Environnement
    • En forêt
  • Langues parlées
    • Français
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2022
    Ouvert Tous les jours
Sur le parcours de