Château de Bernis

Site et monument historiques, Patrimoine historique, Château, Inscrit (CMN), XVIe siècle, XVIIe siècle, XVIIIe siècle à Crolles

  • Au cœur de la commune de Crolles, caché derrière l'écran de verdure de son grand parc arboré, le château de Bernis est une ancienne maison forte transformée en noble demeure à l'orée du XVIIe siècle, duquel elle conserve d'intéressantes dispositions.

  • A l'origine, cet édifice semble avoir été une bâtisse quadrangulaire, déjà fruit d'une évolution complexe, unifiée par une haute toiture en pavillon. La plupart des transformations sont à rapporter à la fin du XVIe ou au début du XVIIe siècle, avec notamment les croisées surmontant des cordons filants. Le château se compose aujourd'hui de 2 bâtiments de plan rectangulaire, accolés ; la façade ainsi recomposée est cantonnée de deux tours rondes.
    Le bâtiment principal abrite une grande...
    A l'origine, cet édifice semble avoir été une bâtisse quadrangulaire, déjà fruit d'une évolution complexe, unifiée par une haute toiture en pavillon. La plupart des transformations sont à rapporter à la fin du XVIe ou au début du XVIIe siècle, avec notamment les croisées surmontant des cordons filants. Le château se compose aujourd'hui de 2 bâtiments de plan rectangulaire, accolés ; la façade ainsi recomposée est cantonnée de deux tours rondes.
    Le bâtiment principal abrite une grande galerie qui a conservé son plafond à la française, une partie de ses peintures du XVIIe siècle ainsi qu'un décor peint de la même époque représentant le château et ses jardins à la française. Le "petit salon" conserve des boiseries peintes du XVIIIe ainsi qu'une chambre décorée de toiles brodées. A l'extrémité de la galerie se trouve la chapelle, dont la voûte porte une représentation du Christ, de la Vierge et des quatre évangélistes ; elle fut consacrée par le grand évêque de Grenoble Monseigneur Le Camus (dont le sceau est marqué dans la pierre de l'autel) en 1673. La relique de saint Adéodat, auparavant à l'église, y est déposée.
    Au-delà de l'histoire locale, la référence à une fondation d’Amblard de Beaumont en 1340, n’est étayée par aucun texte fiable. Les visites de grands souverains (nuit passée par Henri IV le 5 août 1600, réception de Louis XIII et de Richelieu en 1639) sont elles, attestées. Richelieu fit envoyer son portrait par la suite : celui-ci s'y trouve toujours. Le château est depuis 1810 la propriété de la famille de Bernis.

    L'ensemble des façades, des toitures et la grande galerie ainsi que le petit salon orné de boiseries sont protégés au titre des Monuments historiques. Le parc, dit "régulier", d'une vingtaine d'hectares, est agrémenté d'un étang et de plusieurs arbres d'essences rares.
Prestations
  • Accessibilité

    • Accessible en fauteuil roulant en autonomie