Voir les photos (2)

Château Borel

Site et monument historiques, Patrimoine historique, Maison, Art nouveau ou Art Déco, XXe siècle à Saint-Égrève

  • Cette belle demeure bâtie après 1903 par les architectes Morard et Bonnat pour Charles Borel, sise dans son parc, devient siège de la mairie en 1937 jusqu'à l'extension de 1993. Elle se distingue par sa rotonde, son escalier, ses décors et ses vitraux.

  • Belle demeure de plan massé à deux niveaux et hauts combles mansardés couverts d'ardoises, agrémentés de lucarnes, formant des croupes dissociées au-dessus des trois travées de la façade principale. Si celle-ci, au sud et faisant face à la grille, reçoit un traitement particulier avec un corps central en légère saillie avec balcon à l'étage, fronton sculpté et balustrade en attique formant retour, la façade est s'articule autour d'une travée axiale de porche se terminant en rotonde soutenue...
    Belle demeure de plan massé à deux niveaux et hauts combles mansardés couverts d'ardoises, agrémentés de lucarnes, formant des croupes dissociées au-dessus des trois travées de la façade principale. Si celle-ci, au sud et faisant face à la grille, reçoit un traitement particulier avec un corps central en légère saillie avec balcon à l'étage, fronton sculpté et balustrade en attique formant retour, la façade est s'articule autour d'une travée axiale de porche se terminant en rotonde soutenue par une colonnade. De ce côté, une terrasse délimitée par une balustrade domine de quelques degrés le jardin auquel on accède par deux escaliers. Deux extensions contemporaines en béton (1993) cernent l'ancien édifice auquel elles sont reliées par des sas.
    A l'intérieur, les pièces sont encore pourvue de leur décor d'origine (salons peints et stuqués, mosaïques au sol) et des tableaux de Charles Berthier ornent les murs. Remarquable est aussi l'immense vitrail de Louis Balmet à l'étage, où l'on accède par un grand escalier partant du hall d'entrée.

    Entourée de son parc (l'actuel parc Marius Chalmet), le château Borel est édifié à l'emplacement de l'ancienne maison forte de Visencour (détruite), après rachat de la propriété par la famille de gantiers Borel en 1903. La municipalité rachète le bâtiment en 1937 pour y loger école et mairie (et apposer le monogramme "RF" au-dessus de l'entrée). Le bâtiment perd sa vocation scolaire en 1965. en 1993, deux extensions modernes à usage de bâtiments administratifs sont construites, accolées aux façades nord et ouest.
Prestations
  • Accessibilité

    • Accessible en fauteuil roulant en autonomie